• Labour du champs

    Labour du champs de riz avec un motoculteur

  • Décorticage de riz

    Décorticage de riz

  • Contre les OGM

    Mobilisation contre les OGM

  • écoles agro-écologiques

    Rencontre des quatre écoles agro-écologiques à Nyéléni-Sélingué

  • stop aux accaparements des terres

    accaparement des terres

  • bétails

    bétails

  • champs de mil

    champs de mil

  • Repiquage de riz à Niono

    repiquage riz

  • Bananes

    bananes

  • Poisson

    poisson

  • Forum paysan à kolongo

    forum paysan

  • Produits maraichers

    légumes

  • Femmes rurales

    femmes rurales

  • Centre Nyéléni

    nyéléni

  • Lait

    lait

     

Nous suivre

                             

 

Nouvelles du pays

POLITIQUES AGRICOLES
 
positPOSITIONS DES OP
 

 

documDOCUMENTATION
 
APRAM
Lundi, 23 Juin 2014 11:13
PDF Imprimer Envoyer

PREAMBULE

Le milieu pêcheurs professionnel était une structure sociale traditionnelle très forte et équilibrée caractérisée par le nomadisme fluvial à la recherche des lieux poissonneux et paisibles. La solidarité entre les pêcheurs et la vie en communauté était de règle. Aujourd’hui le monde de la pêche connaît une mutation socio-économique et socioculturelle très profonde suite à la persistance de la sécheresse et aux effets néfastes des aménagements hydro-agricoles et hydro-électroniques qui se traduisent par : La diminution des crues des fleuves et l’assèchement précoce de certaines marres entraînant une chute spectaculaire de la production piscicole.

  • La multiplication des conflits sociaux entre pêcheurs et agriculteurs d’une part et entre pêcheurs et éleveurs d’autre part, communautés qui vivaient jusque là en parfaite harmonie.
  • Une accentuation de l’exode rural des pêcheurs vers les grands centres du Mali voire des pays étrangers entraînant l’abandon total de certains villages dans le delta central. Face à cette situation critique qui a suscité un sentiment de frustration voire de marginalisation des pêcheurs, nous avons décidé de créer une organisation dénommée « Association des Pêcheurs Résident au Mali » dont les Statuts et Règlement Intérieur viennent d’être amendés par le Congrès constitutif. Son sigle est APRAM. Son emblème est le capitaine (lattes niliticus). Elle est laïque et apolitique.

OBJECTIFS

L’APRAM a pour objectifs :

  • D’établir et de maintenir des liens de solidarité et d’entraide entre tous les pêcheurs maliens d’une part et ceux des sous-régions d’autre part ;
  • D’assurer la promotion économique, sociale et culturelle des membres ;
  • De défendre en tout lieu les intérêts socioprofessionnels des membres ;
  • De promouvoir la pêche, la pisciculture et l’aquaculture au Mali ;
  • D’éduquer et de sensibiliser les populations en faveur d’une exploitation rationnelle des ressources naturelles en général et des ressources piscicoles en particulier ;
  • De susciter la création de Groupement d’Intérêt Economique (GIE), des groupements Associatifs, coopératifs au niveau des structures de base ;
  • De servir de facilitateur entre les structures de l’Association et les bailleurs de fonds ;
  • D’organiser des séminaires et des ateliers de formation dans le but d’améliorer leur capacité de gestion ;
  • D’organiser des sessions d’alphabétisation en langues nationales,
  • De promouvoir les activités des femmes de la filière poisson,
  • De collaborer avec l’administration pour une application correcte des législations et de réglementation régissant la pêche en tenant compte des coutumes et traditions.

Adresse : Bourse de travail Bamako-Mali Tel : 76 30 11 57 / 79 41 67 05

 
Nous avons 75 invités en ligne