• Labour du champs

    Labour du champs de riz avec un motoculteur

  • Décorticage de riz

    Décorticage de riz

  • Contre les OGM

    Mobilisation contre les OGM

  • écoles agro-écologiques

    Rencontre des quatre écoles agro-écologiques à Nyéléni-Sélingué

  • stop aux accaparements des terres

    accaparement des terres

  • bétails

    bétails

  • champs de mil

    champs de mil

  • Repiquage de riz à Niono

    repiquage riz

  • Bananes

    bananes

  • Poisson

    poisson

  • Forum paysan à kolongo

    forum paysan

  • Produits maraichers

    légumes

  • Femmes rurales

    femmes rurales

  • Centre Nyéléni

    nyéléni

  • Lait

    lait

     

Nous suivre

                             

 

Nouvelles du pays

POLITIQUES AGRICOLES
 
positPOSITIONS DES OP
 

 

documDOCUMENTATION
 
Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle à la rencontre de la profession Agricole
Jeudi, 27 Avril 2017 16:02
PDF Imprimer Envoyer

20170427 112145Nommé il y a deux semaines à la tête du département de l’Emploi et de la Formation professionnelle, M. Maouloud Ben KATTRA est allé à la rencontre de la profession Agricole dans sa diversité ce jeudi 27 avril à l’APCAM pour une prise de contact. En l’absence du président de l’APCAM pour des raisons de santé, c’est le président de la chambre d’Agriculture du District de Bamako, M. Sounoussi Bouya Sylla, qui a accueilli le ministre et sa délégation au nom de la profession avant de faire une brève présentation de la collaboration avec les services affiliés à son département : APEJ, FAPFA, ANPE entre autres.

La présentation des participants a permis au ministre de cerner toute la diversité de la profession Agricole. Une présentation détaillée de l’APCAM s’en est suivi, mettant en exergue son rôle dans le développement Agricole, sa structuration, ses axes de travail, les services rendus, les projets et programmes, les défis et perspectives.

Quant au ministre, il s’est félicité de cette rencontre avec la profession Agricole tout en spécifiant ne pas être en terrain inconnu. Il a signalé que la réussite de sa mission dépendra de l’accompagnement de la profession, car pour lui elle est l’un des premiers secteurs pourvoyeurs d’emploi au Mali.

Il a notifié qu’il mettra très rapidement en place un cadre de concertation entre les différentes chambres et son département pour leurs aider dans l’orientation des appuis que les services comme APEJ, ANPE, FAFPA, …pourront faire.

 
Nous avons 86 invités en ligne