• Labour du champs

    Labour du champs de riz avec un motoculteur

  • Décorticage de riz

    Décorticage de riz

  • Contre les OGM

    Mobilisation contre les OGM

  • écoles agro-écologiques

    Rencontre des quatre écoles agro-écologiques à Nyéléni-Sélingué

  • Stop aux accaparement des terres

    Stop aux accaparement des terres

  • Bétails

    Bétails

  • Champs de sorgho

    Champs de sorgho

  • Répiquage de riz à Niono

    Répiquage de riz à Niono

  • Régime de banane

    Régime de banane

  • Poisson

    Poisson

  • Forum de kolongo

    Forum de kolongo contre les accaparements des terres

  • Produits maraîchers

    Produits maraîchers

Nous avons 60 invités en ligne

Nouvelles du pays

Atelier de mise à niveau des députés sur le projet de loi foncière
Vendredi, 30 Décembre 2016 13:37
PDF Imprimer Envoyer

20161208 094702Le jeudi 08 décembre 2016 s’est tenu au musée national du Mali un atelier de mis a niveau des  differents élus de la Nation sur le processus de la Loi Foncière Agricole (LFA) en vue de renforcer le plaidoyer en faveur d’une loi inclusive. la rencontre a réuni des députés de la commission développement rural, de la commission administration territoriale, des élus du Haut conseil des collectivités térritoriales,  du Conseil économique, social et culturel, la société civile et la presse.

D'entrée de jeu il a été question de passer en revu de passer en revu les différentes mutations que le projet

de loi a connu.  De 147 articles, le projet de Loi a été réduit à 49 articles soit 4 versions du projet à savoir :

-         -     Version 1 rédigée par les personnes ressources avec 147 articles et validée socialement en juillet 2014

-       -  Version 2 élaborée suite aux premières consultations avec un groupe restreint et validée socialement lors des consultations nationales avec 82 articles en Juillet 2014

-         -         Version 3 élaborée par le comité interministériel et soumise au gouvernement avec 54 articles

-         Version 4 adoptée par le conseil des ministres  le 07 octobre 2015 et  soumise à l’Assemblée Nationale

avec 49 articles en octobre 2015. 

L’intervention du secrétaire général adjoint de l'AOPP, Ousmane Barké Diallo a porté sur la genèse du projet

LFA en vu de faciliter la compréhension des élus.

Il a souligné que le foncier et la religion sont les choses les plus sensibles de la vie sociale. Il a exhorté les

différentes parties et surtout aux parlementaires à plus de lucidité afin de parvenir à l’adoption de cette loi, à

laquelle la communauté rurale porte toute son espérance.

Drissa Nomoko, Député élu à Kita et membre de la commission Développement Rural  de l’AN a aussi réitéré son soutien au monde paysan et soutient la démarche des collectifs de la société civile.

SaliaTogola, député élu à Sikasso et membre de la commission Développement Rural  de l’AN: l’assemblée nationale partage les préoccupations du monde paysan et prendra le temps de comprendre le projet LFA pour qu’il puisse être un outil de travail au bénéfice du monde rural. Cependant, il affirme ne pas pouvoir confirmer sur la date d’adoption de la loi.

Les participants venus des différentes régions réitèrent leur confiance et espoir en l’Assemblée Nationale pour que cette loi ne soit pas bâclée au détriment des paysans.