• Labour du champs

    Labour du champs de riz avec un motoculteur

  • Décorticage de riz

    Décorticage de riz

  • Contre les OGM

    Mobilisation contre les OGM

  • écoles agro-écologiques

    Rencontre des quatre écoles agro-écologiques à Nyéléni-Sélingué

  • Stop aux accaparement des terres

    Stop aux accaparement des terres

  • Bétails

    Bétails

  • Champs de sorgho

    Champs de sorgho

  • Répiquage de riz à Niono

    Répiquage de riz à Niono

  • Régime de banane

    Régime de banane

  • Poisson

    Poisson

  • Forum de kolongo

    Forum de kolongo contre les accaparements des terres

  • Produits maraîchers

    Produits maraîchers

Nous avons 13 invités en ligne

Nouvelles du pays

Mise en place des commissions régionales
Samedi, 30 Mai 2015 19:22
PDF Imprimer Envoyer

Parti d’un groupe de 30 personnes en 2011, dont 50% de femmes, 50% d’hommes don’t 40% de jeunes et venus de 3 régions différentes (Mopti, Sikasso, Koulikoro). Le vivier s’est enrichi de 60 relais et 2 regions en plus de Ségou et Kayes. Les trois autres regions (Gao, Kidal et Tombouctou) boucleront ensuite le dispositif.

La nécéssité d’avoir une vie region est apparue très vite et c’est ainsi que Koulikoro, Kayes, Mopti, Ségou et Sikasso ont créé des commissions régionales animées par une équipe et des référents thématiques ou d’activités, en particulier l’organisationcollective et la gestion de l’environnement et le recyclage des déchets.

Les regions fonctionnent en autonomie (cotisation, reunion mensuelles,…) mais sont liées à la CNOP. Elle se réunissent tous les mois et une rencontre annuelle avec des délégués des regions à Nyéléni pour faire ensemble le bilan et les perspectives pour chaque region et our le niveau national. Les relais sont issus des OP de base, des faitières membres de la CNOP et/ou de paysans reconnus par leurs pairs. Ces commissions regionals sont le maillon fort du dsipositif et vu la motivation des équipes, ells sont prometteuses pour remplir leurs missions, de faire de l’agro écologie paysanne, le fer de lance de l’agriculture malienne.