• Labour du champs

    Labour du champs de riz avec un motoculteur

  • Décorticage de riz

    Décorticage de riz

  • Contre les OGM

    Mobilisation contre les OGM

  • agro-écologie

    agro-écologie

  • Stop aux accaparement des terres

    Stop aux accaparement des terres

  • Bétails

    Bétails

  • Champs de sorgho

    Champs de sorgho

  • Répiquage de riz à Niono

    Répiquage de riz à Niono

  • Régime de banane

    Régime de banane

  • Poisson

    Poisson

  • Forum de kolongo

    Forum de kolongo contre les accaparements des terres

  • Produits maraîchers

    Produits maraîchers

  • Femmes rurales

    Femmes rurales

  • Siège CNOP

    Siège CNOP

  • Lait

    Lait

Infos Mali

Suivez-nous sur

271232218 2980408578888070 2808649982486501691 nComme à l’accoutumé, en début de chaque nouvel an, l’équipe technique présente ses meilleurs vœux au Président du conseil d’administration de la CNOP. Cette année n’a pas dérogé à la règle. La cérémonie qui a enregistré la participation de toute l’équipe technique, a été marquée par deux (2) interventions : celle du coordinateur technique et celle du président.

Au nom de l’équipe technique, le coordinateur a brossé le bilan de 2021 en termes de difficultés enregistrées, les satisfactions ainsi que les perspectives pour 2022.

S’agissant des difficultés, il a rappelé qu’au-delà de l’insécurité récurrente et la pandémie du Covid-19, les activités de la CNOP ont fortement été impactées par :

  • L’instabilité du gouvernement avec les changements de ministres au niveau du secteur Agricole,
  • Le retard dans les transferts de fonds avec pratiquement tous les partenaires ;
  • Des frustrations et voir même des abus de confiance avec certains partenaires.

Malgré toutes ces difficultés, il a aussi signalé des satisfactions enregistrées, notamment :

  • Le rapprochement étroit avec l’APCAM surtout les convergences de vue pour le développement Agricole du pays ; cette convergence de vue a abouti à l’élaboration d’une charte et d’un mémorandum paysan de refondation du secteur Agricole ;
  • La poursuite de la collaboration avec les Magistrats pour la bonne mise en œuvre de la Loi portant sur le foncier Agricole.
  • L’équipement de cinq coopératives féminines en matériels de production et de transformation,
  • Le financement de 750 jeunes en aviculture et pisciculture ;
  • La mise en place de 35 commissions foncières villageoises et la formation des membres.

En termes de perspective, il a signalé que la CNOP va travailler sur les points suivants :

  • La veille et l’influence sur la validation du draft de la Politique semencière dans sa version cohérente avec la Politique de Développement Agricole (PDA) ;
  • La veille et l’influence sur la mise en œuvre de la Loi Domaniale et Foncière adoptée par le CNT et promulguée par le président de la Transition ;
  • Le renforcement de la collaboration avec les magistrats pour la bonne mise en œuvre de la LFA ;
  • La poursuite du dialogue politique sur le financement de l’Agriculture (FNAA) ;
  • La participation des leaders aux cadres de concertation et de discussions sur les politiques Agricoles ;
  • Le développement d’un système de conseil Agricole adapté au service des exploitations familiales ;
  • Le renforcement de la structuration économique et de la maîtrise des filières Agricoles à tous les niveaux (communal, local, régional, national);
  • La promotion de l’agro écologie paysanne comme alternative à l’adaptation aux changements climatiques.

Il a tenu remercié de l’équipe technique et les stagiaires pour le respect mutuel, l’entente et surtout la disponibilité à tous les niveaux pour la bonne mise en œuvre des activités et dont les résultats obtenus très encourageants nous interpellent à redoubler d’ardeur pour l’atteinte des objectifs du plan stratégique 2017-2022. Il a terminé ses propos par formuler les meilleurs vœux pour une bonne année 2022 et qu’elle soit une année d’accomplissement et de réussite de tous les projets personnels et professionnels par la grâce du BON DIEU.

Quant au président, Ibrahima COULIBALY, il a remercié tout le personnel technique pour les efforts consentis pour parvenir aux résultats obtenus aujourd’hui. La tenue de la mission de défense des intérêts des paysans dépend de l’équipe technique à travers l’engagement, la concession et la communication.

Il a rappelé que les préoccupations ne sont véritablement pas prises en charge par l’Etat malgré les 15% du budget national affecté à l’Agriculture ce qui équivaut à 340 milliards de FCFA.

Il a exhorté l’équipe technique à :

  • Réfléchir sur des enjeux pour capter des opportunités afin de maintenir la dynamique enclenchée,
  • Dans le cadre de l’Agroécologie, de réfléchir à des formations préétablies et planifiées sur des thématiques afin de maintenir dynamique le centre international de formation en agroécologie -Nyéléni ;
  • Faire en sorte que la CNOP commercialise les produits agroécologiques dans le cadre de l’AMAP.

Il a terminé son intervention par souhaiter à toutes et à tous une bonne et heureuse année 2022 ! quelle soit une année de paix et de progrès pour la CNOP.