• Labour du champs

    Labour du champs de riz avec un motoculteur

  • Décorticage de riz

    Décorticage de riz

  • Contre les OGM

    Mobilisation contre les OGM

  • agro-écologie

    agro-écologie

  • Stop aux accaparement des terres

    Stop aux accaparement des terres

  • Bétails

    Bétails

  • Champs de sorgho

    Champs de sorgho

  • Répiquage de riz à Niono

    Répiquage de riz à Niono

  • Régime de banane

    Régime de banane

  • Poisson

    Poisson

  • Forum de kolongo

    Forum de kolongo contre les accaparements des terres

  • Produits maraîchers

    Produits maraîchers

  • Femmes rurales

    Femmes rurales

  • Siège CNOP

    Siège CNOP

  • Lait

    Lait

Infos Mali

Suivez-nous sur

image koulouba

Le Président de la CNOP, M. Ibrahima COULIBALY a été reçu en audience à la présidence au nom du Président de la transition, Chef de l’Etat, par le ministre directeur de cabinet, M. Ibrahima TRAORE assisté du chef de cabinet le mercredi 14 octobre 2020.

M. COULIBALY était accompagné par Mme NIAKATE Goundo KAMISSOKO, Présidente de la Fédération Nationale des Femmes Rurales du Mali (FENAFER) et du Conseiller technique de la CNOP M. Abdramane BOUARE.

Les échanges ont porté sur l’implication du monde agricole et rural dans la mise en œuvre de la feuille de route de la transition politique avec la remise du mémorandum des mouvements paysans maliens pour la réforme du secteur Agricole au Mali.

Le Directeur de cabinet a reconnu le leadership de la CNOP dans la défense et la promotion des intérêts professionnel des producteurs Agricoles en rappelant notamment le rôle majeur qu’elle a joué dans l’élaboration de la Loi d’Orientation Agricole et de la Loi portant sur le Foncier Agricole à l’instar des autres actions menées qui lui ont valu la reconnaissance d’utilité publique du Gouvernement en décembre 2015.

Le president de la CNOP a remercié le Directeur de cabinet et a manifesté sa disponibilité personnelle et celle des fédérations membres de la CNOP à soutenir les nouvelles autorités pour la refondation d’un Mali nouveau dans l’intérêt exclusif des populations maliennes en général et du monde rural en particulier.