• Labour du champs

    Labour du champs de riz avec un motoculteur

  • Décorticage de riz

    Décorticage de riz

  • Contre les OGM

    Mobilisation contre les OGM

  • agro-écologie

    agro-écologie

  • Stop aux accaparement des terres

    Stop aux accaparement des terres

  • Bétails

    Bétails

  • Champs de sorgho

    Champs de sorgho

  • Répiquage de riz à Niono

    Répiquage de riz à Niono

  • Régime de banane

    Régime de banane

  • Poisson

    Poisson

  • Forum de kolongo

    Forum de kolongo contre les accaparements des terres

  • Produits maraîchers

    Produits maraîchers

  • Femmes rurales

    Femmes rurales

  • Siège CNOP

    Siège CNOP

  • Lait

    Lait

Infos Mali

Suivez-nous sur

Atelier transhumanceUn noyau de spécialistes composé du président de la CNOP/ROPPA, des représentants de filières bétails et viandes du Mali (FEBEVIM) et de la Direction Nationale des Productions et des Industries Animales, vont réflechir durant deux jours sur le cadre réglementaire de la CEDEAO et de faire des propositions concrètes des dispositions actuelles à améliorer. Cette activité s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet « Mobilité pastorale transfrontalière pacifique et stabilité sociale au Sahel » (MOPSS), qui vise à contribuer à la résilience des populations agropastorales et à la stabilité sociale au Sahel à travers la prévention, l'atténuation et la gestion des conflits.

 

Ce projet de 3 ans (2020-2022), financé par l'agence suédoise de coopération internationale au développement (SIDA), est mis en œuvre par un consortium dirigé par SNV, en partenariat avec CARE, Hub Rural et trois organisations régionales de producteurs (RBM, APESS et ROPPA) qui représentent collectivement les intérêts des éleveurs transhumants, des agro-éleveurs et des agriculteurs.

Le MOPSS intervient aux niveaux régional (CEDEAO), national (Burkina Faso, Mali, Niger, Bénin et Togo) et local (communes et intercommunales) dans 3 zones transfrontalières : Liptako-Gourma, le complexe WAPO et le Kénédougou) structuré autour de trois domaines interdépendants.