• Labour du champs

    Labour du champs de riz avec un motoculteur

  • Décorticage de riz

    Décorticage de riz

  • Contre les OGM

    Mobilisation contre les OGM

  • agro-écologie

    agro-écologie

  • Stop aux accaparement des terres

    Stop aux accaparement des terres

  • Bétails

    Bétails

  • Champs de sorgho

    Champs de sorgho

  • Répiquage de riz à Niono

    Répiquage de riz à Niono

  • Régime de banane

    Régime de banane

  • Poisson

    Poisson

  • Forum de kolongo

    Forum de kolongo contre les accaparements des terres

  • Produits maraîchers

    Produits maraîchers

  • Femmes rurales

    Femmes rurales

  • Siège CNOP

    Siège CNOP

  • Lait

    Lait

20200323 094918 Copier

 

La Salle de réunion de la direction nationale de l'Agriculture a abrité ce lundi 23 mars 2020, la cérémonie de rémise du draft de politique nationale semencière au Directeur national de l'Agriculture par le président de la CNOP au nom du cadre de concertation multi-acteurs sur la reconnaissance des droits des agriculteurs et des semences paysannes au Mali comme contribution au processus d’actualisation de la politique semencière du Mali. 

En effet, dans le cadre de la reconnaissance  des systèmes semenciers paysans, une alliance solide d’organisations paysannes et d’organisations de la société civile  (entre autres le processus Semences, Normes, Paysans (SNP) coordonné par l’association Biodiversité Echanges et Diffusion d’Expérience (BEDE),  le Comité ouest africain des semences paysannes du Mali  (COASP-Mali) et l’Institut de Recherche et de Promotion des Alternatives en Développement (IRPAD), sous le leadership politique de la CNOP-Mali, il a été créé en septembre 2017 au Centre de Formation Pratique Forestier de Tabacoro, le Cadre de concertation multi-acteurs sur la reconnaissance des droits des agriculteurs et des semences paysannes au Mali avec l’appui technique et financier de FIAN, CCFD, BEDE.

Le cadre SNP est placé sous la présidence du Ministère de l’agriculture à travers la Direction Nationale de l’Agriculture, le secrétariat étant assuré par la Coordination nationale des organisations paysannes (CNOP). Il est constitué des catégories d’acteurs suivants : Ministères, l’Assemblé Nationale, la profession agricole, la société civile agricole, recherche nationale et internationale, le secteur privé. Le mandat du cadre est de faire en sorte que les semences paysannes et les droits des agriculteurs soit reconnus dans la législation nationale et d’en assurer la mise en œuvre (suivi et veille permanente).

En 2016, réaffirmant que le sous-secteur semencier constitue un axe prioritaire pour assurer la sécurité et souveraineté alimentaire, le ministère de l'Agriculture a fait appel à un consltant gràce à l’appui de la FAO pour l’analyse diagnostique de la filière semencière en vue d’actualiser la politique semencière du Mali. 

Constatant que le document de politique proposé par le consultant international ne se base que sur le canevas proposé dans le guide de l’élaboration d’une politique semencière de la FAO, il a été décidé sur la base des éléments collectés durant le processus, de faire appel à un consultant national pour effectuer la revue et la restructuration du draft de politique semencière élaboré par le consultant international de la FAO, ce pour contribution du cadre SNP au processus d’actualisation de la politique semencière du Mali.

 

Téléchargez ici la draft de la politique nationale semencière

Suivez-nous sur