• Labour du champs

    Labour du champs de riz avec un motoculteur

  • Décorticage de riz

    Décorticage de riz

  • Contre les OGM

    Mobilisation contre les OGM

  • agro-écologie

    agro-écologie

  • Stop aux accaparement des terres

    Stop aux accaparement des terres

  • Bétails

    Bétails

  • Champs de sorgho

    Champs de sorgho

  • Répiquage de riz à Niono

    Répiquage de riz à Niono

  • Régime de banane

    Régime de banane

  • Poisson

    Poisson

  • Forum de kolongo

    Forum de kolongo contre les accaparements des terres

  • Produits maraîchers

    Produits maraîchers

  • Femmes rurales

    Femmes rurales

  • Siège CNOP

    Siège CNOP

  • Lait

    Lait

La PDA a été élaborée avant que le chantier d’élaboration des politiques sous sectorielles spécifiques ne soit terminé. Ceci donne un caractère trop anticipé de cette PDA qui a utilisé certains objectifs provisoires pour se construire (Exemple de la politique sur le foncier agricole).

La PDA repose sur la responsabilisation de l'État, des Collectivités territoriales, de la profession Agricole, des exploitants Agricoles et de la société civile . Elle privilégie la promotion de partenariats et la création de marchés communs au sein des grands ensembles économiques, régionaux, sous régionaux et internationaux.

La PDA dans sa mise en œuvre veut relever cinq défis majeurs auxquels l’ensemble des acteurs du secteur Agricole sont confrontés :

  1. Le renforcement des capacités de l’ensemble des acteurs étatiques et privés
  2. La modernisation des infrastructures rurales et des facteurs de production par des investissements conséquents ;
  3. L’augmentation de la productivité et l’amélioration de la compétitivité des produits agricoles maliens ;
  4. La promotion de la recherche agricole et de la formation agricole dans une dynamique de création d’emplois formels ;
  5. La garantie de la sécurité alimentaire pour l’ensemble de la population malienne.

Le constat actuel est que, depuis l’adoption de la PDA en 2013 par le conseil des ministres et son plan d’action (PNISA en 2015) validé par le Président de la République le 26 mai 2015 lors de la session 2015 du Conseil Supérieur de l’Agriculture, la PDA n’a pas connu une évaluation à mi-parcours.

En vue de permettre aux OP de jouer un rôle de 1er plan dans la mise en œuvre de la PDA à travers son plan d’action, le PNISA, la CNOP initie cet atelier pour faire le point de mise en œuvre de la PDA.

L'objectif général de l'atelier est de faire l’état de mise en œuvre de la Politique de Développement Agricole (PDA) avec la Cellule de Planification et de Statistique du Secteur de Développement Rural (CPS/SDR) et proposer des mesures/actions correctives ou d’amélioration au vu des résultats obtenus.

Spécifiquement, il s'agit de:

  • Présenter aux participants les actions programmées par la PDA
  • Partager avec les participants les actions réalisées, les actions en cours de réalisation et celles non encore réalisées et les résultats obtenus ;
  • Evaluer le gap constaté
  • Partager avec les participants les contraintes/difficultés rencontrées, les solutions apportées
  • Partager avec les participants les enseignements/leçons tirés, les perspectives
  • Proposer des mesures/actions correctives ou d’amélioration au vu des résultats obtenus

 

 

Suivez-nous sur